Au revoir Vickie Gendreau | Clin d'œil
/society

Au revoir Vickie Gendreau

Elle faisait partie de nos chouchous 2012 dans le Clin d’oeil de décembre. Nous l’avions choisie pour sa fougue, son courage et sa plume franche, son talent certain. 

Image principale de l'article Au revoir Vickie Gendreau

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris samedi le décès de la jeune écrivaine Vickie Gendreau.

 

Après avoir combattu avec détermination une tumeur au cerveau pendant près d’un an, la battante s’est éteinte samedi matin à l’Hôpital Notre-Dame. 

 

Vickie Gendreau a publié en septembre son premier roman, Testament, une autofiction qui met en scène sa propre mort et dans laquelle on peut lire une série de récits destinés à ses proches. 

 

Le 30 avril, la famille et les amis de Vickie étaient réunis à l’Espace libre pour une lecture publique poignante de son deuxième roman, Drama Queens, qui paraîtra au printemps 2014 chez Quartanier

 

Testament sera mis en scène par Éric Jean et présenté au Théâtre de Quat’Sous du 10 au 30 mars 2014. L’éditeur canadien BookThug publiera sous peu une version anglaise de Testament.

 

L’équipe Clin d’oeil, qui avait été complètement bouleversée par la force de Vickie, offre ses plus sincères condoléances et ses plus douces pensées à sa mère Martine, à sa famille, à ses amis et à Mathieu, son ami et mentor en littérature qui l’a accompagnée jusqu’à la toute fin.

 

Nous espérons que, peu importe où elle est, elle a trouvé des fennecs.

 

Élise Jetté

À lire aussi

Et encore plus