Boire du café allongerait l’espérance de vie, selon une étude | Clin d'œil
/society/psycho

Boire du café allongerait l’espérance de vie, selon une étude

Que nous préférions un expresso ou un café au lait, nous avons tout bon pour notre santé, affirme une étude menée en Australie.

• À lire aussi: 4 idées de cocktails originaux à base de café pour faire changement du «espresso martini»

Des chercheurs du Baker Heart and Diabetes Research Institute ont rapporté que la consommation de deux à trois tasses de café par jour est liée à une plus longue durée de vie et à un risque plus faible de développer une maladie cardiovasculaire, par rapport à ceux qui ne consomment pas de café.

«Dans cette vaste étude d'observation, le café moulu, le café instantané et le café décaféiné ont été associés à des réductions équivalentes de l'incidence des maladies cardiovasculaires et des décès dus aux maladies cardiovasculaires ou à toute autre cause», a déclaré l'auteur de l'étude, le professeur Peter Kistler.

«Les résultats suggèrent qu'une consommation légère à modérée de café moulu, instantané et décaféiné devrait être considérée comme faisant partie d'un mode de vie sain», a-t-il précisé.

Pour l'étude, l'équipe a examiné les associations entre les types de café et les incidents d'arythmie (un rythme cardiaque irrégulier), les maladies cardiovasculaires et les décès en utilisant des données axées sur près de 450 000 adultes âgés de 40 à 69 ans provenant de la UK Biobank. Aucune de ces personnes n’avait d’antécédent de maladies cardiovasculaires au moment du démarrage de l'étude.

Les chercheurs ont regroupé les participants en six catégories : ceux qui buvaient moins d’une tasse par jour, une tasse, deux à trois tasses, quatre à cinq tasses, plus de cinq tasses, et ceux qui n’en prenaient jamais.

Par rapport aux non-buveurs, les risques les plus faibles ont été observés avec quatre à cinq tasses par jour pour le café moulu et deux à trois tasses par jour pour le café instantané, avec des risques réduits de 17% et 12% respectivement. En revanche, les amateurs de café décaféiné n'ont vu aucun bénéfice en ce qui concerne leur risque d'arythmie.

L'étude révèle également que boire quatre à cinq tasses de café moulu par jour réduit le risque d'arythmie de 17%, tandis que deux à trois tasses de café instantané le réduit de 12%.

«La caféine est le constituant le plus connu du café, mais cette boisson contient plus de 100 composants biologiquement actifs. Il est probable que les composés non caféinés soient responsables des relations positives observées entre la consommation de café, les maladies cardiovasculaires et la survie, a-t-il ajouté. Nos résultats indiquent que la consommation de quantités modestes de café, quel que soit le type, ne doit pas être découragée, mais peut être considérée comme un comportement sain pour le cœur.»

L’Agence européenne pour la sécurité des aliments recommande de ne pas consommer plus de 400 mg de caféine par jour, soit pas plus de quatre espressos au cours de la journée. La femme enceinte ou allaitante ne doit pas dépasser 200 mg.

Les résultats complets de l'étude ont été publiés dans l'European Journal of Preventive Cardiology.

À VOIR: 10 couples québécois qui sont ensemble depuis très longtemps

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus