Pierre Kwenders: pluriel | Clin d'œil
/homepage

Pierre Kwenders: pluriel

Image principale de l'article Pierre Kwenders: pluriel
Crédit: Daniele Fummo

Somme de la multitude de personnes, de genres musicaux, de langues et de pays qui ont inspiré Pierre Kwenders, l'album José Louis And The Paradox Of Love tourne avant tout autour de l'amour sous toutes ses formes. Avec l'artiste montréalais d'origine congolaise, on retrace les chemins qui ont mené à ce riche troisième album.

Cet album semble être l’aboutissement d’un grand cheminement, autant personnel que musical... D’où es-tu parti pour en arriver à ces 13 chansons?

De nulle part, en fait (rires)! Je pense qu’elles se sont créées un peu toutes seules. Au début du processus, j’avais surtout envie de faire mieux. J’avais l’impression de ne pas avoir atteint mon plein potentiel. J’étais aussi à un stade de ma vie où j’avais envie de m’exprimer davantage, d’aller vers une musique qui m’inspirait et me représentait vraiment. 

C’est d’ailleurs ton prénom de naissance qu’on retrouve dans le titre de l’album. Signe, déjà, d’une approche créative plus intime?

Ça demeure du Pierre Kwenders (rires)! Je vois surtout José Louis And The Paradox Of Love comme un livre ouvert que j’offre au monde. C’est un défi, tout de même, de montrer cette facette plus personnelle. Je suis prêt à aller vers cette vulnérabilité. J’ai l’impression que ça va me rapprocher des personnes qui vont l’écouter. J’ai, par exemple, souvent parlé des femmes qui ont inspiré ma musique. Mais c’est la toute première fois qu’on pourra entendre ma mère, grâce à des extraits d’un message téléphonique laissé pour mon anniversaire, auquel je réponds en la rassurant, sur la pièce Your Dream

On sent cet amour, sous toutes ses formes, se faufiler dans les chansons.

Pour moi, c’est le fil conducteur! J’y raconte ce que j’ai pu vivre au fil des ans, autant dans mes relations amoureuses qu’avec ma famille et mes amis. Je pense à l’amour au sens large, qui peut mener à la passion, la colère, la trahison... Celui qui raconte ces histoires, c’est celui que je suis devenu à travers toutes ces expériences. 

Un processus que tu as tenu à vivre avec plusieurs collaborateurs qui te sont chers, comme BRANKO, Win Butler, Michael Brun, King Britt, Ngabo, Sônge, anaiis...

Ce sont tous des gens que j’estime beaucoup, avec qui j’ai parfois déjà collaboré et qui sont devenus des amis: BRANKO, par exemple, avec qui j’ai créé la chanson Amours d’été. J’avais envie de faire une suite, et je me suis dit: «Tant qu’à écrire une nouvelle chanson, pourquoi ne pas faire l’album ensemble?» J’ai bossé aussi avec d’autres collaborateurs pour que l’album me représente dans toutes les vibes qui font partie de moi. 

Ce qui explique bien la myriade de genres – comme l’électro, la pop et la rumba – et de langues – entre lingala, français, anglais, tshiluba et kikongo – qui s’allient très naturellement.

Je suis vraiment un amoureux de la musique! Je vis également cet amour par l’entremise de mon métier de DJ. J’aime tout ce qui me fait voyager et sortir de ma zone de confort. Créer cet album à plusieurs endroits, de Lisbonne à Montréal, en passant par Seattle et le Congo, a teinté tout ce que j’ai écrit. Ce sont différentes énergies qui se complètent à merveille. Le but, c’est de montrer que ces sonorités n’ont pas de frontière. Et si la musique peut vivre ainsi, on est tous capables de faire de même.

José Louis And The Paradox Of Love, dès le 29 avril chez Arts & Crafts. Cette entrevue a été réalisée en collaboration avec le magazine Clin d'oeil.   

Pour écouter les extraits déjà disponibles, c'est ici:  

 

Découvrez ce qu'il y a dans les écouteurs de Pierre Kwenders: 

À LIRE AUSSI:

• À lire aussi: Dans l'univers musical du P'tit Belliveau

• À lire aussi: Arcade Fire remplacera les Foo Fighters à Osheaga!

• À lire aussi: Francos de Montréal 2022: découvrez toute la programmation en salle!

À VOIR ÉGALEMENT:

Saviez-vous qu'une grande partie de la discographie de René Simard est maintenant disponible sur QUB musique? Pour l'occasion, Stéphane Plante accompagne l'artiste dans un vaste tour d’horizon de son impressionnante carrière:

s

À lire aussi

Et encore plus