8 lectures sexy à ajouter à votre bibliothèque | Clin d'œil
/culture/alire

8 lectures sexy à ajouter à votre bibliothèque

Image principale de l'article 8 livres érotiques qui sauront vous faire rougir
Kinga Cichewicz/Unsplash

Depuis le temps, les pages de Cinquante nuances de Grey commencent à être quelque peu fatiguées. Pour ceux et celles qui souhaitent rafraîchir leur bibliothèque de lectures érotiques, nous avons demandé à Mélodie Nelson, autrice et cofondatrice de Nouvelles Intimes, une plateforme Web qui aborde les enjeux en lien avec l’industrie et le travail du sexe, de nous révéler ses bouquins préférés qui se lisent d’une seule main.

Inutile de résister. Installez-vous confortablement avec celui qui vous fait envie. Personne n’a besoin de savoir ce que vous faites sous les couvertures, mais ces livres savent tous comment faire monter la température. Allez, bonne lecture!

Vers chez les blancs, Philippe Djian     

«Ce n’est pas nécessairement érotique. Comme pour beaucoup de livres de Djian, il y a une véritable histoire, des observations sur les couples, des déceptions professionnelles, sociales, amoureuses. Il y a toutefois dans celui-ci des scènes incroyablement excitantes. C’est le premier livre qui m’a donné envie de me toucher. Je ne le prête à personne: des pages résumant un trip à trois sont encore tachées de mes doigts.»

Poupée, anale nationale, Alina Reyes     

«Alina Reyes est une des autrices qui m’a le plus influencée dans ma vie. Dans un de ses livres (je crois que c’est Satisfaction), elle indiquait qu’elle n’avait pas de fantasme, que des envies subites. C’est une phrase que j’ai répétée pendant des années, y croyant dur, dur comme une queue en érection devant un centerfold. Elle a publié Derrière la porte, un roman érotique et ludique à deux voix (un homme et une femme), suivant le concept des livres dont vous êtes le héros, et Boucher, captivant, mystérieux, quand je l’avais découvert, trop jeune. Dans Poupée, il y a un délire érotique plus que vulgaire, un commentaire social sur la montée chiante et dangereuse des valeurs d’extrême droite. Ce n’est pas pour tout le monde: c’est violent, sale, parodique, voyeuriste.»

Juicy, Mélodie Nelson     

«Mon roman n’est pas non plus un roman totalement érotique. J’aime les digressions; j’aime lire et écrire ce qui est à la fois excitant, caché, confidentiel et too much. Juicy, c’est une allégorie pornographique de l’amour, avec des personnages qui se surnomment entre eux “ma sirène aux coquillages bonnet D”, tout en discutant de leurs wet dreams, de leurs ambitions et de leurs chirurgies des fesses. Ça se passe dans le milieu des concours de beauté et sur les plateaux de tournage de films XXX.»

Volcaniques: une anthologie du plaisir, sous la direction de Léonora Miano     

«Des conquêtes de femmes, d’hommes, des expériences fortes, des échecs de chair qui n’en sont pas moins délectables à lire. Douze femmes racisées évoquent le corps, la sensualité, la puissance de leur plaisir et leur besoin d’indépendance. J’adore remarquer les synonymes et les adjectifs utilisés pour caractériser les sexes. Et là, il y a du gigantesque, du mirobolant, de clitoris comme un talisman, de déflagration lors d’un après-midi à la mangrove et un docteur de sciences occultes qui guérit de tout sauf de la mort.»

Fantasmes, deux tomes, Stefano Mazzotti     

«J’adore les clichés et ces bandes dessinées réunissent des histoires d’ascenseur qui s’arrête entre deux étages, de cheerleaders coquines, et d’une femme qui tourne un film très hard devant son mari.»

L’amant du lac, Virginia Pésémapéo Bordeleau     

«Un roman dont l’histoire se passe en Abitibi, d’une tendresse égale à sa détresse, d’une violence torride. Une rencontre amoureuse entre Wabougouni, une Algonquine, et Gabriel, un Métis. Les mots nous font vraiment vivre les tourments et les émotions qui ravagent tout de Wabougouni. Un homme énigme, une passion, entre une envie de comprendre et de capturer et de laisser libre. Tsaghidden – je t’aime.» 

Les infortunes de la Belle au bois dormant, trilogie, Anne Rice     

«Une véritable initiation aux plaisirs charnels et au BDSM, plus captivante que Cinquante nuances de gris. Inspiré du conte de La Belle au bois dormant, une princesse réveillée par un prince doit le suivre jusque dans son royaume pour y être une esclave sexuelle. Humiliation, privation, sexe en groupe, ceinture de chasteté, corps transformé en table pour les paysans du village, et histoire d’amour. Rien n’a jamais autant inspiré mes fantasmes que ce livre.» 

Les deuxièmes, Zviane     

«C’est peut-être plus tendre et amer que sexuel. Je ne sais pas. Mais cette histoire d’infidélité, en bande dessinée, à baiser doggy style, à vivre de la musique et de céréales mangées à minuit, est invitante.» 

À VOIR : 13 stars qui regrettent leurs implants mammaires 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus