3 bonnes habitudes capillaires que la pandémie nous a permis d’adopter | Clin d'œil
/beauty/hair

3 bonnes habitudes capillaires que la pandémie nous a permis d’adopter

Image principale de l'article 3 habitudes capillaires adoptées en pandémie
STOCKSY

C’est notre deuxième printemps sous le signe de la pandémie, mais celui-ci sera différent. Nouvelle attitude et nouvelles habitudes dans le rétroviseur et, surtout, nouvelle tête à l’horizon.

Depuis que le métro-boulot-dodo nous complique moins la vie, on a troqué les séances de coiffage élaborées destinées à faire disparaître les repousses disgracieuses et les mèches en broussaille contre des moments de pure tendresse. Ce changement de perspective nous a forcées à réévaluer nos habitudes et à adopter de nouveaux rituels pour nous rapprocher de notre vraie nature. «La clé, pour aimer nos cheveux, est d’en accepter chaque centimètre et de s’adapter à eux au lieu d’essayer de les faire entrer dans le moule, dit Anne Lemieux, superviseure de l’éducation pour Alterna Haircare & Schwarzkopf Professional. En ces temps difficiles, la routine de soins capillaires est devenue une occasion de prendre soin de soi. La réflexion est entamée. Nous devons chercher de nouvelles façons de rehausser l’apparence de nos cheveux selon leur personnalité, tout en prenant conscience de notre tendance à nous conformer à des normes de beauté irréalistes.»

Si ce n’est pas déjà fait, on pose dès maintenant ces trois actions bénéfiques pour notre cheveu naturel :   

1. On baisse le thermostat   

• À lire aussi : Cette nouvelle méthode virale pour boucler ses cheveux sans chaleur fonctionne vraiment

Maintenant qu’on reste à la maison, on délaisse tranquillement les outils chauffants pouvant abîmer les cheveux au profit des baumes de séchage à l’air, qui éliminent les frisottis et rehaussent la brillance sans effort. Et au lieu de sortir le fer à friser pour simuler des ondulations de plage, on recourt à l’ingénieuse technique du... bas de coton! On applique de la mousse sur les cheveux secs, on enroule une mèche de bonne taille autour d’un bas dont l’ouverture est placée vers les pointes. Ensuite, on le replie sur les cheveux torsadés afin de les maintenir en place. On laisse sécher pendant une heure avant de dérouler le tout!

Sérum concentré de jeunesse Tonucia, René Furterer, 38 $, mat&max.com

Mousse pour les cheveux volumatrice Biolage, Matrix, 24$, chatters.ca

2. On traite nos mèches aux petits oignons   

Comme à chaque changement de saison, le printemps apporte son lot de stress aux cheveux. On doit miser sur des soins quotidiens riches en antioxydants pour les protéger des agresseurs externes, ainsi que sur un masque nourrissant hebdomadaire pour les restaurer sans les alourdir. Sans oublier le cuir chevelu, qui doit être massé régulièrement afin de stimuler la circulation sanguine dans les follicules pileux.

Traitement nourrissant de nuit Sleepover Defy Damage, Joico, 28 $, chatters.ca

3. On fait preuve de douceur    

Lorsqu’ils sont mouillés, les cheveux sont particulièrement fragiles et élastiques. On doit les manipuler avec soin pour prévenir les cassures. On les démêle toujours lorsqu’ils sont enduits de revitalisant ou d’un masque, en commençant par les extrémités pour remonter ensuite à l’aide d’un peigne à dents larges.

Brosse pour le cuir chevelu, Manta, 39 $, indigo.ca

Des vidéos qui pourraient vous intéresser :   

16 célébrités qui ont donné naissance en 2021

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus