Pourquoi il ne faut jamais dormir avec les cheveux mouillés | Clin d'œil
/beauty/hair

Pourquoi il ne faut jamais dormir avec les cheveux mouillés

Image principale de l'article Les conséquences des cheveux mouillés la nuit
Getty Images

Vous avez l’habitude de vous doucher tard le soir et de vous endormir les cheveux trempés ou humides? Cette habitude a des répercussions négatives étonnantes!

• À lire aussi: 5 bienfaits de l’huile d’olive sur les cheveux

On le sait, le lavage et le séchage des cheveux peuvent devenir le moindre de nos soucis quand on doit jongler avec le dodo des petits, les lunchs, les présentations de dernières minutes au boulot, ou encore, la toute dernière série Netflix enlevante.

L’envie de se doucher rapido avant le dodo est donc attrayante, mais cette habitude peut avoir des répercussions négatives sur la santé de vos cheveux.

Vos cheveux affaiblis

En effet, lorsque nos follicules de cheveux sont saturés d’eau, ils sont plus élastiques et faciles à endommager. Ainsi, le simple fait de dormir, se tourner, bouger dans son sommeil cause un tiraillement sur nos cheveux qui peut entraîner des dommages comme des cheveux cassés et endommagés. 

Une prolifération des bactéries et fongus

Une autre conséquence de toujours dormir les cheveux mouillés est la prolifération de bactéries nocives dans le cuir chevelu. Vos cheveux, collés sur votre oreiller mouillé, prennent plus de temps à sécher et les bactéries prolifèrent en milieu humide. Si vous avez des pellicules ou un cuir chevelu qui démange, c’est possible que votre cuir chevelu soit déséquilibré par des bactéries ou champignons causés par un surplus d’humidité.

Des cheveux indomptables

Finalement, on n’économise pas vraiment de temps en s’endormant les cheveux mouillés puisque bien souvent, il est impossible de contrôler les frisettes, rosettes et couettes rebelles qui se forment au courant de la nuit. On passe donc plus de temps à se coiffer et à dompter sa crinière avec des fers et séchoirs qui viennent encore plus endommager notre chevelure.  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus