10 arrêts incontournables à faire lors d’un «road trip» dans les Basses-Laurentides | Clin d'œil
/lifestyle/travel

10 arrêts incontournables à faire lors d’un «road trip» dans les Basses-Laurentides

La plage et le fromage d’Oka n’ont plus besoin de présentations. Mais certains attraits des environs, eux, sont moins connus. Voici quelques petites choses à faire sans hésiter lors d’un road trip dans les Basses-Laurentides cet été.

• À lire aussi: Vous pouvez cueillir des fleurs et prendre la pose dans ce champ de tournesols

1. Déguster une IPA à la nouvelle microbrasserie Sir John, à Lachute.         

Ouverte en 2019, au centre du village de Lachute, cette brasserie propose des bières inspirées de celles du Vermont. On n’hésite pas à s’installer sur la terrasse pour faire une dégustation... et à se payer une poutine ou un mac and cheese par la suite.

2. Essayer le pique-nique gastronomique de la Cabane d’à côté, à Mirabel.  

La Cabane d’à côté (un verger/ferme/cabane à sucre du Pied de Cochon) propose cet été des pique-niques décadents à déguster au milieu des pommiers. Le menu, inspiré par les récoltes locales, changera au fil de la saison.

3. Cueillir des cerises, des prunes ou des poires à Oka.  

Au domaine Labonté de la pomme, on ne fait pas que de l’autocueillette de pommes, on peut aussi récolter soi-même des cerises, des prunes, des poires, du maïs, des citrouilles, et même de l’eau d’érable au printemps! Le verger Jude Pomme, aussi à Oka, offre lui aussi l’autocueillette de prunes et de poires en saison. Il faut bien sûr vérifier les horaires.

4. Faire du SUP sur le lac des Deux Montagnes.  

À Oka, la boutique Aérosport loue des planches à pagaie (ou SUP) à la journée. Une fois équipés, on part pagayer sur le lac des Deux Montagnes, le long du village ou du parc national d’Oka. 

5. Découvrir la nouvelle brasserie Wilsy, dans les champs de Saint-Placide.   

Wilsy, qui célèbre son premier anniversaire cette année, est installée dans une ancienne ferme équestre et ses bières sont faites à base d’eau d’érable. Sur place: pub, salle de brassage, terrasse et boutique. Faites vos réserves avant de repartir!

6. Profiter des sentiers de l’Abbaye d'Oka.  

Il y a 30 km de sentiers de vélo de montagne et de randonnée pédestre sur le domaine de l’Abbaye d’Oka. Les marcheurs peuvent en profiter sans frais. Au retour, le magasin de l’Abbaye, moitié épicerie fine, moitié crèmerie, est «la» place pour faire le plein de fromages Oka!

7. Visiter le vignoble Rivière du Chêne, à Saint-Eustache.  

Visites guidées, dégustations commentées, planches gourmandes: différents forfaits permettent de découvrir ce vignoble québécois bien connu. On y cultive les vignes depuis 1998. 

8. Découvrir le monde des abeilles à la miellerie et hydromellerie Intermiel, à Mirabel.  

Abeilles, miels et hydromels sont au programme lors d’une visite chez Intermiel. Ici, on peut faire une visite guidée et des dégustations de produits, des achats à la boutique ou un pique-nique dans la nature. Il y a aussi une fermette.

9. Prendre un café à la Station 210, à Saint-André-d'Argenteuil.   

L’ancienne caserne de pompiers du village a été convertie, en 2018, en magasin général nouveau genre. La Station 210 est à la fois une boutique d’objets écolos et design, un comptoir de produits gourmands et un café. 

10. Flâner à la plage d’Oka.  

Sable fin, grands arbres, eaux peu profondes: la plage du parc national d’Oka n’est pas particulièrement paisible, mais elle vaut le détour, surtout en famille. Cette année, COVID-19 oblige, le nombre de visiteurs acceptés est toutefois limité. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus