3 trucs simples pour des cheveux forts, épais et brillants | Clin d'œil
/beauty/hair

3 trucs simples pour des cheveux forts, épais et brillants

On ne sait toujours pas à quoi ressemblera notre été, mais qu’à cela ne tienne: qu’on se pavane dans la rue, sur les terrasses ou par l’entremise de FaceTime, on aura les plus beaux cheveux en ville. On a fait appel à une myriade d’experts pour s’offrir tout ce tout ce qu’il y a de mieux en matière capillaire.

• À lire aussi: 7 gestes simples à poser pour que nos cheveux poussent vite en confinement

• À lire aussi: Voici les plus grandes tendances coloration cheveux de l’été 2020

Dans la vie, il n’y a pas de raccourcis: pour un résultat visible, il faut y mettre des efforts. On veut des abdominaux d’acier? On enchaîne les redressements assis. On veut conserver la peau rebondie de nos 20 ans? On suit une routine de soins qui cible nos besoins (avec l’aide, parfois, d’une petite seringue d’agent de comblement). 

• À lire aussi: Voici LE chapeau que tout le monde s'arrache pour la belle saison

On veut une crinière brillante et soyeuse comme celle de Gisele? Il faut la chouchouter! On peut d’ailleurs s’inspirer des concitoyennes de la célèbre Brésilienne: chez nos lointaines voisines du sud, la beauté des cheveux ne tient pas à l’intervention divine, mais bien à un entretien quotidien. Et comme des cheveux en santé se coiffent beaucoup plus facilement, on y gagne sur toute la ligne. Notre mantra pour l’été sera le suivant: plus de soins, moins de coiffage et, surtout, de la discipline!

1. Dorloter son cuir chevelu

via Unsplash

On l’oublie, et c’est là une grave erreur: notre cuir chevelu est le capitaine du navire. Il abreuve la fibre capillaire en oxygène, en kératine (sa principale protéine structurale) et autres nutriments essentiels à sa croissance. Encore plus, il abrite les glandes sébacées, qui enveloppent le cheveu d’un film protecteur. Lorsque notre cuir chevelu file un mauvais coton, on a droit à un laissez-passer VIP pour un festival de bad hair days. «Toutes les problématiques capillaires auxquelles on peut penser partent d’un déséquilibre du cuir chevelu: pellicules, cheveux gras ou secs, démangeaisons, rougeurs, etc.», dit Elisabeth Gagnon, formatrice nationale à Phyto Canada. 

Parmi les causes d’un tel dérèglement, on compte les résidus de pollution, la poussière, une eau trop calcaire ou des produits coiffants qui s’accumulent à la surface pour former une couche impénétrable obstruant les follicules pileux. «À court terme, les cheveux ainsi privés de nutriments deviennent ternes et fragiles. À long terme, ils peuvent s’amincir et même cesser temporairement de pousser. On doit alors se tourner vers des soins détoxifiants du cuir chevelu, dont les ingrédients absorbants vont désincruster l’excédent de sébum et de saleté sans assécher les cheveux. On peut aussi améliorer l’afflux sanguin aux follicules pileux en se en se massant simplement le crâne quelques fois par semaine.»

Masque purifiant pré-shampooing, shampooing clarifiant et spray rafraîchissant anti-odeur Phytod-tox, Phyto Paris, 30 $, 22 $et 30 $, phyto-canada.ca

via Omorovicza

Scalp Reviver, Omorovicza, 115 $,omorovicza.com

2. Se protéger des agressions externes

via Unsplash

Si 2020 nous a déjà appris quelque chose, c’est bien qu’on vit dans un monde plutôt incertain... Dès qu’on met le pied dehors, de nombreux agresseurs guettent notre crinière: les rayons UV, l’air sec, le chlore... alouette. 

• À lire aussi: Les meilleurs produits pour avoir de beaux cheveux en tout temps l’été

Mais saviez-vous que le principal ennemi de notre chevelure se trouve bien souvent entre nos mains? «On observe des dégâts considérables causés par les outils chauffants offerts sur le marché, même à la température la plus basse (150 °C), révèle Rob Smith, scientifique en chef chez Dyson. La chaleur extrême décompose la cuticule protectrice de la fibre capillaire jusqu’au cortex, le noyau de la fibre, qui lui procure force et élasticité.» Et lorsque l’appareil atteint 230 °C, il suffit de cinq minutes pour fendre la fibre capillaire en deux (c’est documenté sur YouTube, à notre plus grand plaisir/désarroi).

Plus le temps d’exposition est long et la fréquence d’utilisation élevée, pires sont lesdégâts... jusqu’au point de non-retour. «Ces dommages sont irréversibles. De nombreux produits aident à les masquer, notamment en les recouvrant d’une pellicule lissante et brillante, mais aucun d’eux ne peut v éritablement les réparer. C’est un peu comme essayer de ramener un oeuf cuit à son état initial», ajoute l’ingénieur. 

On pense s’en sortir avec un protecteur thermique? Ce dernier ne fait tout simplement pas le poids contre la chaleur puissante des outils coiffants. «Nos recherches n’ont montré aucune différence notoire; les cheveux paraissent aussi rêches et se cassent tout aussi facilement. La seule solution efficace est l’emploi d’appareils qui mesurent et corrigent les variations de chaleur. Grâce à eux, on peut réaliser une coiffure à la température la plus basse et en un temps record.» Les matières synthétiques peuvent, elles aussi, abîmer la fibre capillaire lorsque frottées contre elle, particulièrement si les cheveux sont mouillés, donc vulnérables. Les serviettes et chouchous en tissu doux et les taies d’oreiller en satin sont nos amis.

via Dyson Canada

Instrument coiffant Airwrap, Dyson, 700 $, sephora.ca

via Sephora

Turban de luxe pour les cheveux lisses, Aquis, 40 $, sephora.ca

3. Varier son alimentation capillaire

via Unsplash

On utilise en moyenne seize produits par jour, sur notre visage uniquement. Pourtant, on applique généralement les mêmes soins capillaires pendant des semaines, voire des mois. «Les cheveux sont des cellules mortes qui ne se régénèrent pas d’elles-mêmes, explique Clarissa Queiroz, fondatrice de la marque canadienne The Hair Routine. C’est à nous de combler leurs besoins nutritionnels afin de les garder beaux et en santé. Puisque le cheveu se sature rapidement, la meilleure stratégie est d’alterner les soins ciblant différents besoins fondamentaux: l’approvisionnement en eau (grâce à des humectants), en huile (grâce à des émollients) et en molécules de soutien (grâce à des protéines structurales). Et comme on recommande de se laver les cheveux trois fois par semaine, on fait suivre chaque shampoing d’un masque différent, en les alternant.» 

• À lire aussi: 10 idées de coiffures à porter quand il fait très chaud

Autre option: les vitamines, minéraux et acides gras qui, assimilés par voie orale, sont redistribués par les vaisseaux sanguins à la base du follicule, comme l’explique Maude Lussier-Fredette, chef de produit marketing pour René Furterer: «Les traitements topiques agissent directement et de façon localisée sur la fibre capillaire, alors que les suppléments alimentaires opèrent plus en profondeur, mais de façon moins ciblée. En combinant les deux, on obtient un effet synergique puissant qui se traduit par des cheveux brillants, denses plus résistants.»

Traitement (ensemble de trois masques), The Hair Routine, 99 $, thehairroutine.com

via renefurterer.com

Suppléments Anti-chute Réactionnelle Vitalfan, René Furterer, 42 $, renefurterer.com

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus