«Januhairy», le mouvement qui fait jaser sur le web | Clin d'œil
/beauty/care

«Januhairy», le mouvement qui fait jaser sur le web

Laura Jackson, une étudiante du Royaume-Uni, est à l’origine de ce mouvement. Elle a lancé le compte Instagram Januhairy pour revendiquer contre la société qui lui impose ses standards en matière de poils. Adhérerez-vous au mouvement?  

  

  

Avec #januhairy, Laura Jackson propose aux femmes de ne plus se raser ou s'épiler pendant le mois de janvier. Cette initiative vise à alimenter les conversations et à éduquer sur le sujet «épineux» des poils.  

Le compte contient non seulement de belles photos, mais aussi des avis intéressants. Il est alimenté depuis décembre 2018 et compte maintenant plus de 26 000 abonnés.   

• À lire aussi: Voici pourquoi les youtubeuses se rasent le visage (et une alternative en institut)  

Le poil continue de diviser et de plus en plus célébrités affirment assumer le poil long. En août dernier, Emily Ratajkowski a pris la pose pour Harper’s Bazaar affichant librement ses aisselles poilues.    

  

  

«Au quotidien, j'ai tendance à me raser. Mais parfois, laisser pousser mes poils me fait me sentir sexy», révèle-t-elle au magazine.    

Une autre preuve que le poil chez les femmes alimente les controverses: on a accusé le magazine d’avoir utilisé de faux poils sous les aisselles de la star.    

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus