Les 6 stars qui ont leur propre marque de beauté | Clin d'œil
/beauty/trends

Les 6 stars qui ont leur propre marque de beauté

En passant d’égéries à femmes d’affaires, les célébrités sont de plus en plus nombreuses à se démarquer dans l’industrie des cosmétiques. On fait le point sur un marché florissant!   

  

FENTY BEAUTY PAR RIHANNA  

@fentybeauty  

Lancé en grande pompe en 2017, Fenty Beauty épouse le nom de famille de Rihanna, un choix stratégique pour la chanteuse qui ne voulait pas que son nom de scène soit associé à sa marque au cas où celle-ci échouerait. L’humilité a du bon, mais deux ans plus tard, la griffe cartonne (il n’y a que RiRi qui en doutait) et a réussi à se tailler une place de choix dans le monde des produits de beauté, souvent peu inclusif. De fait, comme la mannequin Iman avant elle, qui a fondé son label éponyme en 1994 pour élargir la gamme de couleurs des fonds de teint et des fards à joues offerts sur le marché, la pop star barbadienne a diversifié l’industrie du maquillage en créant des formules adaptées à tous les types et nuances de peaux (jusqu’à 50 tonalités différentes, du beige clair au brun foncé). Le succès est tel que, cette année, Rihanna a choisi de s’associer une nouvelle fois avec LVMH pour créer sa griffe de vêtements et d’accessoires, signée Fenty, évidemment!     

fentybeauty.com  

Disponible chez Sephora  

  

KORA ORGANICS PAR MIRANDA KERR  

@koraorganics  

Comment obtenir le teint frais et radieux de Miranda Kerr, qui a défilé pour les plus grandes maisons de mode, sans avaler un jus de céleri chaque matin? À en croire la principale intéressée, le secret résiderait dans sa gamme KORA Organics — certifiée Écocert et développée sans cruauté animale —, qui n’utilise que des ingrédients naturels, et végétaliens pour la plupart. Parmi les soins et les masques pour le visage dont la belle Australienne fait la promo, on trouve un illuminateur à la poudre de quartz rose et une huile essentielle spécialement conçue pour apaiser notre petit coeur... Quand l’ex-ange de Victoria’s Secret promet de nourrir autant notre épiderme que notre esprit, on a un léger doute. La top a en tout cas compris qu’il fallait surfer sur la tendance actuelle du bien-être, façon retour aux sources et connexion à la nature, pour faire des vagues. Que celle qui n’a jamais rêvé de régler ses problèmes en brûlant un bouquet de sauge nous jette la première améthyste!     

koraorganics.com  

Disponible chez Sephora  

  

KYLIE SKIN PAR KYLIE JENNER  

@kylieskin  

Après le succès de Kylie Cosmetics, qui l’a rendue milliardaire à 21 ans (!), la plus jeune des Kardashian-Jenner se tourne vers un autre pan lucratif de l’industrie de la beauté: les soins pour le visage. Depuis le mois de mai, sa gamme Kylie Skin offre donc huit produits, dont un nettoyant moussant, un sérum et des lingettes démaquillantes. Leur particularité? Ils sont tous présentés dans un emballage rose ultra-instagrammable. On croyait la couleur en voie de disparition à force d’être exploitée par les marques. On avait tort. Pas bien révolutionnaire, mais à voir ses produits en perpétuelle rupture de stock, la stratégie semble être gagnante, et ce, même si son exfoliant aux noix de Grenoble – un ingrédient pouvant provoquer de sérieuses lésions sur l’épiderme – s’est attiré les foudres des dermatologues dès sa sortie. La star californienne a peut-être un peu trop pris au pied de la lettre le mantra selon lequel il faut souffrir pour être belle, mais elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Une gamme de produits capillaires, Kylie Hair, devrait voir le jour prochainement... Notre petit doigt nous dit qu’on aura bientôt droit à Kylie Nails (des vernis allant du rose pâle au rose fuchsia) ou Kylie Perfume («Il brûle la peau mais il sent bon!»).   

kylieskin.com  

  

FLOWER BEAUTY PAR DREW BARRYMORE  

@flowerbydrew  

Dans Santa Clarita Diet, une série diffusée sur Netflix, Drew Barrymore joue le rôle d’une agente immobilière timide vivant dans une banlieue tranquille de Californie et qui, du jour au lendemain, se transforme en morte vivante (le scénario paraît bancal à première vue, mais ça vaut le coup d’oeil si on a 14 heures à perdre). Dans la vraie vie, l’actrice et productrice développe une compagnie lifestyle qui passe un peu sous le radar. Cette année, l’Américaine a lancé deux marques en partenariat avec Walmart, Flower Eyewear – des montures de lunettes qui ne réinventent pas la roue – et Flower Home, qui propose du mobilier et de la déco à l’esprit scandinave. La troisième, Flower Beauty, est une gamme de maquillage colorée, garantie sans cruauté animale, qui offre des mascaras, des fards à joues ou des rouges à lèvres à prix tout doux. Quand Drew prêche la beauté accessible pour toutes, on n’a rien à redire!     

well.ca  

  

GOOP PAR GWYNETH PALTROW   

@goop  

En 2008, Goop était une infolettre hebdomadaire que l’actrice envoyait depuis sa cuisine. Ça aurait été plus confortable du canapé de son salon, mais chacune son truc. Aujourd’hui, le site est une marque à part entière. D’un côté, on trouve un magazine en ligne qui couvre des sujets aussi vastes que la santé, la spiritualité holistique ou la pleine conscience, le tout saupoudré d’articles sur les dernières tendances mode et les destinations en vogue (cet été, c’était les Bermudes, sympa, accessible...). De l’autre, la plateforme propose un balado, des vidéos réalisées depuis la fameuse cuisine de Gwyneth pour apprendre à préparer des petits plats ultrasains et des ateliers bien-être aux quatre coins du monde (7700 $ pour une fin de semaine à Londres, billets d’avion non compris, mais cocktails offerts le vendredi soir). C’est qu’en une décennie, Gwyneth s’est transformée en gourou du bien-être, regroupant une communauté de fans prête à la suivre dans ses lubies du moment, qu’elle prône un régime alimentaire pour soigner ses chakras ou une immersion en forêt pour calmer l’anxiété générale. Partir en pleine nature pour se délester du stress de la ville? On n’y aurait pas pensé toute seule! Il était donc logique que Goop lance sa griffe de vêtements et d’accessoires ainsi que des soins pour le visage, des produits pour le corps et les cheveux, des parfums ou encore des vitamines et compléments alimentaires. Vivre à 100 % dans le monde de Gwyneth? C’est désormais possible (mais ça coûte un bras, voire une jambe)!    

shop.goop.com  

  

HAUS LABORATORIES PAR LADY GAGA   

@hauslabs  

On l’espérait, elle l’a fait! Lady Gaga, reine de la transformation, lance enfin une ligne de maquillage sobrement baptisée Haus Laboratories. Celle qui a fondé sa carrière sur l’audace et un message d’acceptation de soi s’est donné pour mission de fournir des outils d’expression à l’artiste qui roupille en nous. Réalistement, si notre truc c’est plutôt l’ombre à paupières beige assortie d’un rouge à lèvres nude, il se peut qu’on passe notre tour. Ceci dit, les premières images de la collection donnent drôlement envie. Au menu, la marque propose – pour l’instant – des fards liquides pour les paupières et les joues, des gloss, et des crayons à lèvres semi-mats longue tenue et saturés en pigments vifs; le tout créé expressément pour des mises en beauté ultraglam! L’idée, c’est de briller et que ça se voie de loin. Les produits sont emballés dans un écrin sombre et graphique qui flirte avec l’esprit gothique (très tendance cette saison) et qui lookeraient bien dans notre salle de bains. La bonne nouvelle? La fourchette de prix demeure raisonnable. Les items sont vendus en duo ou en trio et chaque lot coûte entre 34 $ et 65 $. On peut déjà pré-commander sur Amazon, partenaire officiel de ce lancement en grandes pompes, qui livrera dès la mi-septembre.   

hauslabs.com 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus