Voyage: la Grèce à travers ses vignobles

C'est hot !

Voyage: la Grèce à travers ses vignobles

Vendredi 1 février 2019
Quand on pense à ce coin de paradis, on imagine immanquablement le bleu unique de la mer et les maisons au blanc immaculé. Il y a cependant une foule d’autres façons de découvrir la Grèce et son patrimoine millénaire. En suivant les traces du célèbre philosophe Épicure, par exemple, afin de découvrir toute la richesse de la culture vinicole et culinaire de ce pays.

 

 

Faire la route des vins en France: un classique. Visiter des vignobles en Italie ou en Californie: incontournable. Aller en Grèce pour vivre un trip de vin et de bouffe? On n’y aurait pas pensé. Pourtant, il s’agit du berceau de la viniculture. Dionysos, dieu grec de la vigne et du vin, continue d’ailleurs de veiller sur la nouvelle génération de vignerons locaux qui produisent aujourd’hui d’excellents crus se mariant à merveille aux délicieux plats de la cuisine locale. Envie de vous laisser bercer par le bruit des cigales, là où les plaisirs de la table sont toujours dégustés dans des paysages de rêve? Suivez le guide pour un inoubliable voyage sous le chaud soleil de Grèce!

 

 

 

Domaine Papagiannakos: béni des dieux

 

À 40 minutes d’Athènes, le Domaine Papagiannakos est situé tout près du temple d’Artémis. C’est pour cette raison que beaucoup considèrent que cette terre est bénie des dieux.

 

Du haut de ses jolies collines qui rappellent celles de la Toscane, «la brise qui monte de la mer Égée rafraîchit les vignes, et l’air salin les protège des maladies», nous explique Vassilis Papagiannakos, le propriétaire des lieux. Sur le vignoble planté par son grand-père et son père, il pratique une viticulture respectueuse de l’environnement, et c’est avec erté qu’il nous montre les immenses troncs de ses vieilles vignes de Savatiano, le cépage qu’on viniait dans la Grèce antique et que Platon appréciait.

 

La cave, le chai – l’endroit où est fabriqué et entreposé le vin – et la salle de dégustation du domaine se situent dans un magnique bâtiment contemporain entouré de vignes, dont la visite vaut le détour. Il est d’ailleurs le premier établissement vinicole de Grèce à avoir été conçu et construit selon des normes bioclimatiques innovantes. Le Saviatiano cuvée 2017, par exemple, possède, au nez, de belles notes orales. En bouche, on goûte plutôt les fruits blancs mûrs.

 

*Le vignoble est accessible au public en semaine et le samedi, de 9 h à 16 h; le dimanche, sur rendez-vous seulement. Il est toujours préférable de contacter les propriétaires quelques jours à l’avance pour leur permettre de préparer une visite complète à travers les vignes et dans la cave, suivie d’une dégustation.

 

*Le vignoble fait également partie de la visite Wines of Athens.

 

papagiannakos.gr

 

 

 

 

Domaine Mercouri: voyage dans le temps

 

À Ilia, proche de l’ancienne ville d’Olympie, berceau des Jeux olympiques, trône le Domaine Mercouri, deuxième plus vieux vignoble grec encore en activité. Avec son charme d’antan, c’est aussi l’un des plus beaux. Dès qu’on passe ses portes, on se trouve plongé dans le passé.

 

L’implantation du vignoble date de 1870, alors que Théodore Mercouri ramène d’Italie des greffons de cépage refosco. On peut d’ailleurs encore en apercevoir sur le domaine. En 1930, Léonidas Mercouri, ls de Théodore, crée un atelier de vinication très moderne pour l’époque. En 1956, an de diversier ses activités, la famille se met à la production d’huile d’olive. Délicate et parfumée, elle est récipiendaire de plusieurs prix. Aujourd’hui, l’entreprise est dirigée par les arrièrearrière- petits-ls de Théodore Mercouri, Christos et Vassilis Kanellakopoulos, ainsi que les deux ls de ce dernier.

 

Outre la visite des vignes et de l’oliveraie, splendide grâce à sa vue sur une baie rocheuse où viennent s’écraser les vagues, on prend le temps de se perdre dans les pavillons de pierres du domaine. L’ancien chai, auparavant une écurie, a été transformé en musée. On y retrace l’histoire du vignoble, qui abrita un temps une agence de voyages spécialisée dans les traversées vers l’Amérique. La maison familiale à l’architecture italienne fut construite en 1860. C’est l’endroit où la mère de Vassilis et de Christos a vécu jusqu’à sa mort. Son ses étés lorsqu’il était petit. Bien sûr, la table était toujours prête à accueillir d’éventuels invités.

 

Ce vignoble plein d’histoire travaille les cépages qui aiment le soleil et la mer comme le mavrodaphne, l’avgoustiatis, le roditis et le robola. On apprécie particulièrement l’élégance et la belle acidité du Foloi 2017, fait de roditis, mais qui possède également une belle rondeur avec l’ajout de viognier.

 

*Le vignoble est ouvert du lundi au samedi, de 9 h à 15 h. Des visites guidées des vignes, du chai et de la cave, comprenant unepetit-ls Dimitri raconte qu’il venait y passer tous est préférable de prendre rendezvous 24 heures à l’avance.

 

mercouri.gr

 

 

 

 

Domaine Argyros: vinifier le terroir unique de Santorini

 

Avec son sol volcanique, l’île de Santorini produit des vins exceptionnels depuis plus de 3 000 ans. Les vignes, pas très grandes, restent près du sol quand on ne les fait pas pousser en forme de couronne. «L’évaporation des feuilles basses permet d’abreuver un peu la vigne», nous explique Mattheos Argyros, propriétaire du vignoble fondé par son arrière-grand-père en 1903. Le domaine s’est doté en 2015 de toutes nouvelles installations au look moderne, où les visiteurs sont accueillis en rois. Il faut absolument goûter l’Assyrtiko, entièrement fait de raisins d’assyrtiko, issus de vieilles vignes datant de plus de 200 ans. C’est également un plaisir de tremper ses lèvres dans un Vinsanto, grand vin doux de paille dotée d’une appellation d’origine contrôlée de Santorini. Ce vin de dessert est fabriqué avec des raisins séchés au soleil pendant 14 jours, ce qui concentre les saveurs, avant d’être élevé en barrique pendant quelques années.

 

Côté spécialités culinaires, on goûte aux domatokeftedes. Ces beignets sont composés des fameuses tomates de Santorini – petites, à la peau épaisse et très sucrées –, de farine et d’herbes. Ils constituent un mets typique consommé par les insulaires qui n’avaient accès, à l’époque, qu’à très peu de viande et à une petite variété de légumes. Santorini est également réputée pour le chloro, un fromage de chèvre produit uniquement sur l’île, ainsi que pour ses purées de fava (pois cassés), servies généralement avec oignons, jus de citron et un let d’huile d’olive.

 

*Le Domaine Argyros offre trois expériences de visite et de dégustation. On consulte le site web pour connaître les détails et les prix.

 

*Il existe aussi plusieurs visites guidées organisées par de nombreux vignobles de Santorini.

 

estateargyros.com

 

 

 

 

Domaine Tetramythos: vins naturels

 

La route pour se rendre au Domaine Tetramythos est époustouante. Le coup d’oeil sur le golfe de Corinthe est magnique, surtout grâce à la mer et aux montagnes vertigineuses qui se volent constamment la vedette.

 

Bien perché dans les hauteurs de Kalavryta, dans le Péloponnèse, le joli domaine est la propriété d’Aristos et de Stathis Spanos, deux frères qui perpétuent la tradition familiale, et de Panayiotis Papagiannopoulous, l’oenologue de la maison depuis 1990. Le vigneron produit des vins certiés biologiques. «J’avais une très forte connexion à la terre, ce qui me laissait deux options, être fermier ou vigneron», répond-il quand on lui demande l’origine de sa passion. Les parcelles situées à anc de montagne incarnent très bien la philosophie de Papagiannopoulous. Les vigoureuses vignes sont libres, certaines étant même laissées à l’état quasi sauvage aux côtés de plants d’origan et de câpres.

 

Le chai, la cave et la salle de dégustation sont situés dans un tout nouveau bâtiment, construit à la suite d’un feu de brousse en juillet 2007. On peut encore sentir une petite odeur de brûlé dans la cave où ont été conservées quelques bouteilles aux étiquettes roussies. La salle de dégustation, dont les murs sont recouverts de distinctions récoltées par le vignoble, offre une vue à couper le soufe. C’est l’endroit parfait pour goûter les vins du Domaine Tetramythos, élaborés à partir des cépages de la région tels que le kalavryta et le malagousia, pour une des plus belles expressions du terroir du Péloponnèse.

 

*Des visites guidées et des dégustations ont lieu tous les jours de la semaine, de 9 h à 16 h, ainsi que les weekends, de 10 h à 18 h.

 

tetramythoswines.com

 

 

 

 

LA CULTURE CULINAIRE GRECQUE: simplicité et fraîcheur

 

En Grèce, manger local et de saison n’est pas une question de mode, mais bien de moeurs. La cuisine grecque est simple et s’accorde au rythme de la nature. Comme les aliments sont toujours frais, les assaisonnements sont peu nombreux. L’huile d’olive se retrouve dans presque tous les plats, ainsi que le jus de citron, dont on arrose les poissons cuits entiers et les viandes grillées.

 

Les spécialités culinaires re ètent aussi la situation géographique. Vous vous trouvez près de la mer? On vous offrira la prise du jour. Vous êtes plutôt dans les montagnes? Le porc et l’agneau seront alors à l’honneur. La meilleure façon de découvrir la diversité de la cuisine grecque est d’opter pour des mezze et de petites assiettes à partager, de préférence avec une bonne bouteille. La table devient vite un joyeux bordel, car les serveurs attendront que vous ayez terminé toutes vos assiettes avant de desservir, ce qui n’arrive quasiment jamais vu la générosité des portions.

 

Une escapade gourmande en Grèce n’est pas tout à fait réussie si on n’a pas goûté aux pistaches, gues, pieuvres, sardines, calmars, courgettes, concombres, raisins de Corinthe et miel de la région. Et bien sûr, il y a les classiques des classiques: le yogourt grec – on vous promet que vous n’en aurez jamais mangé d’aussi dense et riche – et la feta, le fromage national fabriqué depuis 6 000 ans avec du lait de brebis ou de chèvre. Elle possède d’ailleurs un goût différent, tout dépendant de la région où on la consomme.

 

Difficile de ne pas devenir accro à la salade grecque! Sa version traditionnelle est composée de tomates, concombres, oignons, olives, feta, huile d’olive et origan. Dans certaines régions, on accentue de poivrons ou de câpres. À ajouter à la liste des incontournables: vignes farcies, spanakopita (chaussons aux épinards), tzaziki, taramosalata (trempette d’oeufs de poissons), souvlakis, gyros et moussaka, entre autres.

 

Autre dépendance qui risque de se développer pendant le voyage: celle du caffe freddo, un café frappé froid servi avec du sucre et recouvert d’une mousse de lait obtenue grâce à une machine à lait frappé. Si on n’est pas adepte de lait dans notre café, on opte pour le café grec, avec le marc au fond de la tasse. Il paraît qu’on peut y lire son avenir!

 

Outre le vin, on peut savourer des bières locales, mais aussi le fameux ouzo, parfait pour ouvrir l’appétit, ou la tsipouro, pour digérer. Santé, ou comme on dit en Grèce, Yamas!

 

 

Ce voyage a été possible grâce à Oenopole et à New Wines of Greece.

 

 

Par: Geneviève Vézina-Montplaisir | Photos: Maude Chauvin