Parcours foodie à Harlem: entre soul food et restaurants branchés

C'est hot !

Parcours foodie à Harlem: entre soul food et restaurants branchés

Jeudi 15 novembre 2018
Périple gourmand dans ce quartier méconnu de New York.

Situé au nord de l’île de Manhattan, Harlem, quartier afro-américain et latino, fut longtemps évité par les touristes. Or depuis une dizaine d’années, visiter et déménager «Uptown» est monnaie courante. Tout en conservant un visage populaire et une forte identité culturelle, les grands boulevards de Harlem, de Frederick Douglass à Malcolm X, accueillent désormais une population beaucoup plus diversifiée. À tel point que plusieurs bars et restaurants courus des New-Yorkais branchés y fleurissent. Suivez notre guide, de Spanish Harlem à Hamilton Heights, en passant par Central Harlem.

 

 

 

En terrain «vert»

 

Dans East Harlem, on essaie le Mountain Bird, un restaurant d’influence française, dirigé par le chef d’origine japonaise Kenichi Tajima et son épouse Keiko Tajima. Tout à fait dans l’esprit de New York! On y savoure un brunch beau et bio, dans une atmosphère chaleureuse aux touches campagnardes. Au menu, des classiques bien réconfortants, comme les oeufs bénédictine au saumon fumé, servis sur une brioche moelleuse et généreusement arrosés de sauce hollandaise, et quelques originaux comme le Duck & Waffle, où les traditionnels morceaux de poulet frit sont remplacés par une cuisse de canard confite.

 

251 E 110th St

tastingsnyc.com/mountain-bird

 

 

 

 

Local, local, local

 

On est au calme chez Clay, restaurant discret «de la ferme à la table», situé à quelques minutes à pied du campus de l’université Columbia. Épuré, élégant, doté de grandes baies vitrées et d’une lumière abondante, on y vient surtout pour le brunch, qui met l’accent sur une cuisine américaine renouvelée avec quelques touches sud-américaines. Petit plus non négligeable: le restaurant travaille avec des producteurs locaux qu’il affiche avec beaucoup de transparence sur son site web. On adore! Dans l’assiette, on déguste volontiers un arepa au canard confit, un pain doré brioché maison bien dodu, et des oeufs bénédictine (avec option végétarienne), montés sur des muffins anglais faits sur place.

 

553 Manhattan Ave

claynyc.com

 

 

 

 

Ode à la soul food

 

Dans Central Harlem, le restaurant Red Rooster, ouvert en 2010, est l’un des symboles du désenclavement du quartier, mais aussi de son embourgeoisement. Un endroit qui divise autant qu’il rassemble, mais dont la cuisine convainc. Le brunch du dimanche, tout en musique, offre des classiques de la cuisine afro-américaine du Sud des États-Unis. On commande un cornbread servi avec beurre au miel et confiture à la tomate, un incontournable Chicken & Waffle relevé d’une sauce au chili ou encore un traditionnel Shrimp and Grits, servi dans un mijoté d’okra et de chorizo. Sublime! Réservation fortement recommandée.

 

310 Lenox Avenue

redroosterharlem.com

 

 

 

 

Parfum du Sud

 

On était venus souper au premier étage, on s’est retrouvés happés dans une soirée soul enflammée au sous-sol, où plusieurs groupes et interprètes se sont passé le micro avec une énergie absolument contagieuse. Chez Silvana, la clientèle très variée vient boire un verre et partager quelques tapas d’inspiration méditerranéenne. Abordable et délicieux, le menu propose notamment un très bon houmous aux champignons sautés, un chou fleur croustillant aux amandes grillées et des cigares végétariens fourrés aux épinards, courgettes et fromage feta. Une expérience harlémite à l’image de la nouvelle génération qui habite le quartier!

 

300 W 116th Street

silvana-nyc.com

 

 

 

 

L’expérience avec un grand «E» dans Hamilton Heights

 

Tsumami, ramen, huîtres et cocktails, ROKC a tout de la petite perle rare. Inspiré des restaurants que l’on trouvait durant l’ère Meiji dans les villes portuaires japonaises, il propose, dans une version contemporaine, une expérience culinaire autour de la cuisine authentique nippone et de la mixologie. Les cocktails, présentés dans un coquillage, une ampoule, une coquille d’oeuf lovée dans un nid ou encore une coupe dorée, ont quelque chose de magique et laissent pantois. Le menu, enfin, change au gré des saisons. Il est soigné, millimétré, étudié et conçu pour s’accorder parfaitement avec votre boisson. Laissez-vous guider.

 

3452 Broadway

rokcnyc.com

 

 

 

 

La meilleure pizza de Harlem

 

Oui, on affirme avoir trouvé la meilleure pizza napolitaine du quartier chez Sottocasa, terme italien qui exprime la sensation d’accueil, de proximité et de convivialité. Pari réussi pour Elena et Matteo, propriétaires de cette très jolie pizzeria lumineuse aux murs de briques blanches. Leur secret? Ils importent leurs tomates bio d’Italie, rehaussent leurs plats d’une huile d’olive sicilienne exclusivement concoctée pour eux et utilisent un four à bois venu tout droit de Naples. Sans chichis et préparées avec des ingrédients soigneusement sélectionnés, leurs pizzas en jettent et sont délicieuses!

 

227 Lenox Avenue

sottocasanyc.com/ harlem

 

 

 

 

Rétro-cool

 

Toujours dans Hamilton Heights, dans le nord-ouest de Harlem, The Honeywell offre un voyage dans le temps avec son décor funk et kitsch des années 1970. Encensé en avril 2018 par The New Yorker, ce petit resto-bar en sous-sol sert d’excellents cocktails et quelques bouchées à manger sur le pouce dans une ambiance feutrée et alternative. Il est également couru pour son Drag Brunch endiablé, qui revient en force tous les mois. On réserve!

 

3604 Broadway
thehoneywellnyc.com

 

 

 

 

Beau matin

 

UGC Eats, joli café au décor rétro, a pignon sur rue dans Spanish Harlem, sur Park Avenue. Un endroit qui aurait tout à fait sa place dans Williamsburg, mais qui fait figure d’original dans cette partie du quartier encore très populaire. Il offre des déjeuners toute la journée à une faune éclectique venue travailler ou discuter tranquillement, et propose un choix de viennoiseries signées Balthazar Bakery, Pâtisserie Vanessa, Davidovich Bakery ou Hot Bread Kitchen. Le lieu «bonne humeur» idéal pour poursuivre notre découverte culinaire de Harlem et piquer une jasette avec notre voisin de table.

 

1674 Park Ave
ugceats.com

 

 

 

 

À la française!

 

Pour un petit bout de France au coeur de Harlem, on pousse la porte de Barawine, ouvert depuis 2013 sur Malcolm X Boulevard. Après avoir profité du happy hour au bar, on jette un oeil sur le menu. Moules marinières, salade niçoise de luxe, tarte au brie, soupe à l’oignon au gruyère ou encore magret de canard: pas de doute, le ton est bien français. Ouvert par un Bordelais installé à Harlem depuis presque 20 ans, ce restaurant branché, à la cave à vin forcément bien remplie, propose des concerts de jazz les dimanches et mardis soirs, ainsi qu’un brunch du weekend où trône le fameux croque-madame.

 

200 Malcolm X Boulevard
barawine.com

 

 

 

CARNET DE BORD

 

Y aller: en avion, par vol direct avec Air Canada depuis l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau jusqu’à l’aéroport LaGuardia (environ 260 $ CA pour 1 h 25 de vol), ou en bus, avec Greyhound (environ 180 $ CA pour 7 h à 8 h de route).

 

greyhound.ca l aircanada.com

 

 

ASTUCE

 

Soyez à jour sur les adresses et les événements de Harlem en suivant les articles de l’excellent site The Curious Uptowner, très complet.

 

 

Photos: Laure Juillard (tout sauf indications contraires), @clayrestaurantnyc (muffin anglais), Shutterstock (oeufs), @rokcnyc (bar), Shutterstock (viennoiseries et moules), @thehoneywellnyc (resto).

 

Laure Juilliard