La question: «Le chum de ma copine la trompe: je fais quoi?»

C'est hot !

La question: «Le chum de ma copine la trompe: je fais quoi?»

Jeudi 5 septembre 2019
Kiki LeBon te répond.

 

 

«Je pense que le chum de mon amie lui joue dans le dos... Je le lui dis ou pas?»

 

 

Je sais, tu aurais tendance à vouloir tout lui dire. Mais – car il y a toujours un mais dans les affaires du coeur – avant de commettre l’irréparable, laisse-moi te raconter une petite histoire.

 

Je n’oublierai jamais le jour où j’ai aperçu le futur mari de ma meilleure amie embrasser une grande asperge blond platine devant le Ritz (je sais, ça ne s’invente pas!). Stupéfaite, j’ai failli tomber du haut de mes ballerines. Évidemment, je n’ai pas pu résister à l’envie d’aller tout dire à Justine. Après tout, j’étais sa meilleure amie, et je croyais dur comme fer au girl power! Erreur. Fatale. De un, ma copine n’a jamais voulu me croire. «Mais comment pouvais-je lui dire une chose pareille?», me criait-elle à tue-tête. À l’entendre, je n’avais «jamais aimé Sébastien» – d’accord, elle n’avait pas tout à fait tort. Mais là où elle m’a sciée, c’est lorsqu’elle m’a balancé que j’avais «TOUJOURS été jalouse de son bonheur»! Je te fais grâce du psychodrame qui a mis fin à notre amitié vieille de 15 ans. Inutile de dire que je n’ai pas été invitée aux noces. Tout ça parce que, dans mon âme et conscience d’amie fidèle, j’avais cru bien faire.

 

Que retenir de cette rupture amicale? 1) J’aurais dû vérifier si infidélité il y avait: Trump n’étant pas le seul à répandre des fake news. Car figure-toi que Sébastien mettait fin ce jour-là à sa liaison avec Miss Asperge Platine, afin de devenir un époux suprêmement vertueux pour sa Justine. 2) Avant de me poser en parangon de la vérité, j’aurais dû remettre en question mes propres motivations. Avais-je l’impression que de ne rien dire revenait à trahir mon amie? Avais-je encore des comptes à régler avec mon ex qui m’avait allègrement trompée? Est-ce qu’une partie de moi y voyait l’occasion (même secrète) de la piquer pour toutes les fois où elle m’avait fait suer avec ses «week-ends de rêêêve» en amoureux? Ou voulais-je être celle qui la sauverait de l’humiliation publique? Tu vois, rien n’est tout noir ou tout blanc. 3) J’aurais dû aussi me demander si ma best était prête à entendre mes révélations. 4) Si j’avais eu la sagesse de la boucler, on trinquerait encore ensemble le vendredi.

 

Morale de l’histoire? Élans d’amitié et secrets de couple font rarement bon ménage. Je t’invite donc à la prudence, chère lectrice. On a toutes des ressorts, souvent mystérieux et plus ou moins glorieux, qui nous poussent à agir. Et les mettre à jour nous met sur la bonne voie. Ciel, je sonne comme un oracle de sagesse! Cela dit, rien ne t’empêche d’aiguiller ton amie, si tu tiens à lui ouvrir les yeux. Une phrase du genre «C’est fou comme ton chum semble avoir la tête ailleurs, ces temps-ci...» peut suffire à lui mettre la puce à l’oreille. En cas de doute, elle mènera rondement l’enquête, t’inquiète. Et puis, un sexto oublié est si vite retracé... Alors, laisse la vie faire son oeuvre. Perso, je préfère croire en l’intuition de mes amies. Et les laisser être aux commandes de leur vie. Aujourd’hui, c’est la preuve la plus éclatante de ma solidarité féminine.

 

Alors, doit-on révéler le pire à son amie? Non. Et il n’y a pas de mais qui tienne!

 

 

Par: Kiki LeBon | Photos: iStock et Getty Images | Collage: Elsa Rigaldies