Chantal Pontbriand et Marcel Barbeau reçoivent les Prix du Gouverneur général

gouverneur général

C'est hot !

Chantal Pontbriand et Marcel Barbeau  reçoivent les Prix du Gouverneur général

Mardi 12 mars 2013
Le peintre et sculpteur Marcel Barbeau et la commissaire d’exposition et critique d’art Chantal Pontbriand sont les deux lauréats québécois des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques 2013.

Depuis 14 ans, le Conseil des arts du Canada remet ses honneurs afin de reconnaître la carrière exceptionnelle d’artistes canadiens des arts visuels et médiatiques. En plus d’une bourse de 25 000 $, les sept lauréats récompensés cette année obtiendront une médaille spécialement conçue par la Monnaie royale canadienne.

Chantal Pontbriand, Mutations, perspectives sur la photographie, Paris, 2011.

«Ma profession est très peu connue du public et ça ne fait que vingt ans qu’elle est intégrée dans les curriculums universitaires», dit fièrement Chantal Pontbriand qui a remporté le prix contribution exceptionnelle. Commissaire d’expositions et d’évènements sur la scène internationale, madame Pontbriand se démarque également pour ses critiques et ses textes qui sont devenus des catalyseurs du discours sur l’art au Canada et dans le monde. «J’ai une chance incroyable de travailler un peu partout, mais il s’agit d’une profession précaire où il faut persister pour obtenir des postes importants ou des reconnaissances diverses, avoue la récipiendaire. Plusieurs musées de grande renommée n’ont encore jamais été dirigés par des femmes, donc le prix que je reçois permet d’améliorer la notoriété de mes acquis professionnels.» 

Marcel Barbeau, Le tumulte à la mâchoire crispée, Montréal, 1946.

De son côté, Marcel Barbeau obtient les éloges du monde artistique depuis plus d’un demi-siècle. Il participera d’ailleurs à une importante exposition au Musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne, au printemps 2013. Le récit de son œuvre s'étend à l'infini. Il fait partie des premiers peintres figuratifs au Canada. Il a également été l’un des signataires du Refus global de 1948, un appel à la liberté et à l’art sans entraves, l’un des premiers signes de la Révolution tranquille au Québec. 

Lors de la remise de prix, Chantal Pontbriand portait une tenue signée Marie Saint Pierre, alors que Marcel Barbeau était vêtu d'un habit Yves Jean LACASSE.

En plus des deux Québécois honorés, 5 autres Canadiens ont reçu le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques :

 

Rebecca Belmore, artiste en arts visuels, Winnipeg, Manitoba

William D. MacGillivray, cinéaste et réalisateur, Rose Bay, Nouvelle-Écosse

Gordon Monahan, artiste de l’audio et des arts médiatiques et compositeur, Meaford, Ontario

Colette Whiten, sculpteure (installation), Toronto/Haliburton, Ontario

 

Prix Saidye-Bronfman pour l’excellence dans les métiers d’art :

Greg Payce, artiste potier, Calgary, Alberta

Gordon Monahan, Greg Payce, Colette Whiten, Rebecca Belmore, Chantal Pontbriand, William D. Mac Gillivray et Marcel Barbeau.

Élise Jetté