300 Raisons de «Lover» New York

C'est hot !

300 Raisons de «Lover» New York

Jeudi 16 avril 2015
Vous êtes fan de New York et vous avez envie de sortir des sentiers battus, d’explorer de nouveaux quartiers et découvrir des lieux insolites? Voilà qui tombe à point. Marie Joëlle Parent, Québécoise et correspondante de Quebecor Media à New York, vient de lancer son livre 300 Raisons d’Aimer New York, un guide au contenu riche et recherché qui regorge de bonnes adresses et dont vous ne pourrez plus vous passer pour préparer vos prochains voyages.

 

Installée dans la Grosse Pomme depuis six ans, Marie Joëlle est rapidement devenue une vraie New Yorkaise. Elle s’habille en noir, elle marche à vitesse grand V et elle fait la file partout. Elle connaît la ville dans ses moindres recoins pour l’avoir parcourue à pied comme à vélo. Elle l’a épluchée sous toutes ses couches, l’a «Instagrammée» sous tous ses angles et nous la présente sous ses multiples facettes.

 

 

Répertorié par quartier, on se promène de Soho au Meat Packing District, de TriBeCa au Greenwich Village pour bifurquer vers Brooklyn et ensuite lorgner du côté du Upper East et Upper West Side. Elle nous fait aussi découvrir Harlem et ses environs et propose des escapades intéressantes à Governors Island, Rosevelt Island, City Island. Il y en a clairement pour tous les goûts.

 

 

Page après page, Marie Joëlle nous dévoile ses coups de coeur gastronomiques, ses rues préférées, ses meilleurs cafés, son top 10 des hôtels abordables et bien situés. Avec son guide en main, vous saurez enfin où dénicher les meilleures pizzas, les meilleurs dumplings, les meilleurs burgers, les meilleurs «rooftops» bars, mais aussi les sites idéals pour prendre de fabuleuses photos du Pont de Brooklyn, du Flatiron building ou d’édifices historiques uniques qui vous vaudront beaucoup de Oh et de Ah!

 

 

Et ce n’est pas tout. Curieuse et passionnée d’histoire Marie Joëlle nous plonge dans l’authentique quotidien new yorkais. Elle révèle des centaines de secrets sur New York et nous fait découvrir des lieux inusités connus seulement des initiés: la pharmacie aux motos Harley-Davidson, la station de métro scrète abandonnée depuis 1945, le restaurant japonais secret qui abritait le studio de Jean Michel Basquiat,  «the Bloody Angle Street» où de nombreux meurtres auraient été commis et le tunnel secret du Chinatown par où les meurtriers réussissaient à fuir.

 

 

 

J’aime aussi les portraits qu’elle présente des personnages mythiques de la ville, qu’elle a eu le bonheur de croiser sur son chemin. La muse de Andy Warhol, le créateur du logo I ♥ NY, le funambule des tours jumelles, le légendaire photographe de «street style» Bill Cunningham, le morning man préféré des New Yorkais, le vrai Kramer qui a inspiré le personnage de la série culte Seinfeld. Des histoires fascinantes qui frappent l’imaginaire et nous permettent de découvrir New York à échelle plus humaine. 

 

 

 

Il vous faudra plusieurs jours ou plusieurs visites pour goûter aux 300 propositions de Marie Joëlle. Pas facile de faire des choix. Voici certains des coups de coeur que Marie Joëlle a généreusement accepté de partager avec moi.

 

Ses boutiques mode incontournables

 

Bigelow, la plus vieille pharmacie de New York qui crée ses propres produits de beauté.

 

Opening Ceremony (#43), l’endroit pour dénicher de belles pièces de designers émergents et prendre le pouls de la planète mode.

 

Dover Street Market (#152), la mecque du shopping londonien qui propose des créations de designers avant-gardistes et qu’on ne trouve pas facilement ailleurs.

 

Fivestory (#208), dans le Upper East Side, un espèce de Colette new yorkais qui s’étend sur 5 étages et se spécialise dans les créations uniques de designers indépendants.

 

Un hôtel cool et sympathique où se poser

 

Le Ace Hôtel (#150) dans le quartier NoMad

 

L’Hôtel Hugo au cœur de Soho

 

Le Wythe Hotel (#268) à Brooklyn aménagé dans une ancienne manufacture de tonneaux

 

Un restaurant pour épater ses copines

 

ABC Kitchen (#137), dans le chic magasin de meubles ABC Carpet & Home

 

Indochine (#108), très prisé des célébrités dont Madonna, David Bowie et autrefois Andy Warhol.

 

Un bar intriguant

 

Le Dear Irving (#146), dans le quartier Gramercy, un bar inspiré du film Midnight in Paris divisé en 4 pièces, qui évoque 4 époques différentes : 1961, 1923,1857 et 1772. Un véritable retour dans le temps.

 

 

Bref, un guide à offrir à ses amies ou à conserver précieusement pour votre prochain voyage à New York.

 

Pour d'autres découvertes et pour savourer toutes mes humeurs, cliquez «J'aime» sur la page Facebook de mon blogue Humeurs de Paris.

 

 

Participez à notre concours et courez la chance de gagner un exemplaire du livre 300 Raisons d’Aimer New York

 

 

À Lire aussi : Trois Hôtels Branchés où se poser à New York

 

 

Josée Noiseux