Accès privilégié aux coulisses de House of Vans

C'est hot !

Accès privilégié aux coulisses de House of Vans

Jeudi 20 septembre 2018
Plus qu’une marque qui gravite dans l’univers du skate, de la musique et des arts depuis nombre d’années, Vans, c’est aussi quatre installations permanentes et une série d’évènements pop-up qui permettent à l’entreprise de nous faire vivre une expérience personnalisée!

 

 

C’est dans le but de connecter avec la communauté créative que la maison californienne, qui a toujours occupé une place de choix dans le cœur des skateurs, a fondé le concept House of Vans à Brooklyn, en 2010. «Le succès instantané qu’a remporté ce premier espace fixe a motivé notre décision d’ouvrir, quelques années plus tard, une installation à Londres et une troisième à Chicago en plus d’instaurer le concept des évènements pop-up», souligne Brooke Burt, directrice marketing style de vie pour Vans.

 

Chacune de ces installations inclut un skatepark offrant des ateliers avec des pros, une scène où se déroule une série de concerts ainsi qu’une galerie d’art mettant en vedette les œuvres d’artistes locaux et internationaux. «Et c’est gratuit!», s’exclame Brooke Burt. «Les gens peuvent consulter le calendrier et assister aux évènements qui les intéressent.»

 

Plus près de chez nous, un pop-up a lieu chaque année dans le cadre du festival Osheaga, à Montréal. «Peu importe où on s’arrête, il est primordial pour nous de nous associer avec des organisations locales» mentionne Alex Auchu, directeur marketing pour le Canada. Cette année, les festivaliers ont donc eu l’opportunité de participer à des séances de skate dirigées par Annie Guglia, une pro originaire de Montréal. De plus, les gens étaient invités à personnaliser une paire de chaussures avec l’aide de David LeBicar, un artiste local.

 

 

 

 

De notre côté, on eu la chance de vivre l’expérience House of Vans, lors de l’événement pop-up présenté à Osheaga, puis à Chicago, où on a visité l’installation permanente située dans West Loop, un quartier qui crée l’émoi chez les milléniaux. Drôle de hasard, c’est le groupe canadien Wolf Parade qui était sur scène en cette chaude soirée d’août. «La musique est vraiment au cœur de notre ADN», insiste Brooke Burt. Et avec un calendrier aussi varié, on constate que cet espace est vraiment un lieu de prédilection pour les membres de la communauté Vans. Au menu? Alcool à volonté, bouffe de rue dans la cour arrière, musique rock ainsi que t-shirts et affiches offerts à la sortie!

 

 

 

 

Dans les prochains jours, ce sera au tour de Toronto de profiter d’une installation temporaire. Du 21 au 23 septembre, le concept House of Vans se posera au Bentway sous la Gardiner Expressway, espace public qui s’est récemment offert une cure de jeunesse. «Dans l’objectif d’offrir à la communauté créative torontoise un même toit où s’exprimer, on permet aux artistes, de s’y établir afin de vendre et de promouvoir leur art», souligne Alex Auchu. En plus d’un skatepark conçu spécialement pour l’occasion, des ateliers en matinée et des spectacles en soirée, Vans propose cette année, en collaboration avec des photographes locaux, un Vision Walk. Cette activation permettra à 25 personnes de participer à un projet photos qui se déroulera à travers la ville tout au long de cette fin de semaine.

 

 

 

 

«Fidèle au concept, l’accès est gratuit! Chez Vans, on travaille de façon à développer des relations à long terme», explique Alex Auchu. «On crée des opportunités afin de pouvoir se retrouver face à face avec notre communauté et de lui faire vivre une expérience unique.»

 

 

Tous les détails à vans.ca

 

 

Erika Tremblay