Quand Montréal rencontre Brooklyn

Quand Montréal rencontre Brooklyn

Lundi 14 janvier 2013

Montréal / Brooklyn

 

Enfin, après 3 ans de préparation, la collaboration entre artistes brooklynois et montréalais prend forme dans les galeries de Brooklyn. Issus du même projet, plusieurs artistes ont présenté leur travail à Montréal à l’automne passé.  Ce week-end, c’était, surtout, au tour des artistes montréalais de s’exposer dans les quartiers de Dumbo, Williamsburg et Bushwick.  Au vernissage à la galerie Momenta Art, dans Bushwick, j’ai eu la chance de rencontrer et d’interviewer Claudine Khelil, de la galerie Clark à Montréal, une des coordonnatrices générales du projet.  Quarante artistes et seize galeries se sont unis et ont entamé des milieux d’échanges sous forme de résidences-rencontres entre les deux villes nord-américaines.

 

 

« Mad Man : Set Me Free. » Elisa Kreisinger et Marc Faletti.

 

 

À travers les expositions, installations, vidéo, et sculptures sont mises à l’œuvre.  Le projet présente non seulement les artistes montréalais les plus établis, mais aussi une belle variété de jeunes qui ont développé une démarche esthétique personnelle et qui prennent leur place dans le domaine des arts sur la scène montréalaise.  “La dernière collaboration entre artistes new-yorkais et montréalais devait avoir lieu le 11 septembre 2001, qui avait bien sûr été annulé.  Il y a eu plusieurs aller-retour Montréal-Brooklyn, et après trois ans de travail, nous sommes fiers de présenter un très haut calibre artistique.”, m’explique Claudine.

 Parmi les artistes, on découvre Sylvie Cotton, Sébastien Cliché, Pascal Grandmaison,  et Frederick Lavoie.

« Le Château ». Sébastien Cliché

 

Le programme vise à favoriser le dialogue entre les deux villes.  Les oeuvres traitent des sujets allant de la politique à la culture populaire,  composées de documents d'archives, paysage et performance.

MG-