Le parfum Women, de Calvin Klein, vu par son égérie Saoirse Ronan

C'est hot !

Le parfum Women, de Calvin Klein, vu par son égérie Saoirse Ronan

Mardi 16 octobre 2018
Pour sa toute première fragrance chez Calvin Klein, le directeur de la création Raf Simons s’est lancé un défi de taille: celui de représenter la force et la pluralité des femmes. Et qui de mieux que les actrices Saoirse Ronan et Lupita Nyong’o pour incarner cet esprit? On a eu la chance de rencontrer Saoirse Ronan lors du lancement de Women à New York, où elle a participé à un panel animé par l’auteure et activiste Scarlett Curtis. Extraits choisis d’une discussion bien de notre époque.

 

 

Scarlett Curtis: Quelle a été ta réaction initiale lorsque tu as été approchée par Calvin Klein pour représenter sa toute nouvelle fragrance Women?

 

Saoirse Ronan: Je m’étais toujours dit qu’avant d’accepter ce type de projet, je devais  avoir une relation particulière avec la marque. C’est le cas avec Calvin Klein, qui m’a habillée lors des deux dernières cérémonies des Oscars. D’avoir eu la chance de travailler avec Raf [Simons] sur ce parfum, c’est extrêmement excitant!

 

 

Scarlett: Comment décrirais-tu le concept de la campagne?

 

Saoirse: Ce que j’aime, c’est que tous les éléments de celle-ci tournent autour de notre travail et de notre processus de création, à Lupita [Nyong’o, l’autre égérie de la fragrance] et moi. Mais au final, la campagne est une célébration de la communauté féminine et de la manière dont on partage nos idées entre nous… je pense que c’est un reflet fidèle d’une réalité féminine assez universelle.

 

 

 

 

Scarlett: Je trouve ça inspirant de véhiculer le message qu’on puisse être cette femme forte tout en aimant le parfum et des choses souvent considérées comme étant futiles.  

 

Saoirse: Absolument! Et c’est d’ailleurs ce que j’ai appris en te côtoyant au fil des années. On vit une époque où les moules dans lesquels on était enfermées depuis si longtemps se brisent, nous laissant la liberté de créer notre propre définition de la féminité. On peut être féministe et activiste tout en s’intéressant à l’univers de la beauté. Ce message est incroyablement important et je crois que la campagne de Women le livre de belle façon!

 

 

 

 

Scarlett: Pour la campagne, tu devais choisir deux modèles d’inspiration. Pourquoi ton choix s’est-il arrêté sur Sissy Spacek et Nina Simone?

 

Saoirse: Parce qu’elles n’en ont toujours fait qu’à leur tête, tout comme Eartha Kitt et Katharine Hepburn, les femmes sélectionnées par Lupita! Nina, particulièrement, est un modèle de force et de résilience. À son époque, les femmes – et encore plus particulièrement les femmes noires – n’avaient aucun espace pour s’exprimer, et elle n’a jamais hésité à se battre pour faire entendre et respecter ses convictions. J’ai découvert sa musique grâce à mon père et depuis, elle me suit partout. À ce jour, je n’ai jamais entendu une voix semblable à la sienne.

 

Quant à Sissy, j’ai fait sa découverte grâce à ma mère, au début de mon adolescence. Je me rappelle que la première fois que je l’ai vue à l’écran, j’étais captivée par son magnifique visage, aux traits si particuliers. Et de voir une actrice naviguer aussi habilement entre vulnérabilité et force à un si jeune âge… c’était hautement inspirant, surtout que je commençais tout juste à jouer.

 

 

Scarlett: Quel aspect olfactif de Women te plaît le plus?

 

Saoirse: J’aime beaucoup les odeurs terreuses, donc les notes de bois de cèdre en son cœur, joliment relevées par des effluves d’orange, ont tôt fait de me charmer!

 

 

Women, Calvin Klein, 92 $ les 50 ml d’eau de parfum, labaie.com

 

 

 

Théo Dupuis-Carbonneau