Fond de teint, œil au beurre noir et souffrance

C'est hot !

Fond de teint, œil au beurre noir et souffrance

Jeudi 5 juillet 2012
[node-title],

Lauren Luke est une véritable vedette sur Youtube. Depuis la création de sa chaîne en 2007, plus de 126 millions de visiteurs ont visionné ses vidéos de maquillage. Depuis, elle cumule les succès. À ses 30 ans, elle a déjà un livre de conseils beauté à son actif, un jeu vidéo de métamorphose et sa propre gamme de maquillage et de pinceaux qui ont été vendus chez Sephora. Pas mal non ?

Dernièrement, Lauren Luke a fait parler d’elle plus qu’à l’habitude grâce à son association avec l’organisme Refuge qui œuvre depuis 40 ans dans le but d’aider les femmes et les enfants victimes de violence domestique.

Dans une fausse vidéo de maquillage intitulée How to look your best the morning after (« Comment paraître à son meilleur  le lendemain matin »), Luke démontre à ses abonnés comment cacher les signes d’une bagarre qui a très mal tournée.

Dans le descriptif de sa vidéo, elle fait même croire qu’elle ne se sent pas très bien ce matin-là, puis s’excuse de ne pas faire preuve de son dynamisme habituel. Mentionnant qu’il faut un « peu plus de fond de teintpour cacher les écorchures que la bague de son conjoint a laissé sur son visage », Luke est crédible comme tout.

Tellement crédible que plusieurs de ses abonnés s’insurgent dans les commentaires destinés à Lauren. Alors que certains lui disent de dénoncer son agresseur à la police, d’autres semblent simplement dépassés par toute cette mise en scène. Une chose est certaine, en profitant de sa notoriété sur Internet, Lauren Luke a pu faire passer ce message primordial à une clientèle plus jeune et facilement atteignable par le web.



 

La campagne Don’t cover it up (« ne le recouvrez pas ») a été lancée dimanche dernier et déjà, elle a fait manchette dans plusieurs médias. Refuge peut se réjouir de voir son importante mission exposée à tous. L’organisme justifie le choix d’une telle vidéo en mentionnant que de « cacher les signes physiques d’une agression n’est qu’un des moyens qu’une femme violentée a de cacher son malheur à son entourage »

Pour plus d’informations sur la campagne Don’t cover it up, visitez le site de l'organisme Refuge (site en anglais).

Vous pouvez aussi jeter un coup d’œil au vidéo choc sur le site web de Lauren Luke au http://laurenluke.com (site en anglais).